TOUT CE QU’IL VOUS FAUT SAVOIR AU SUJET DES SYSTÈMES TÉLÉPHONIQUES VoIP (PBX) ET DE LA TÉLÉPHONIE IP

Pour comprendre ce qu’est un système téléphonique IP/VOIP (PBX) il est important de connaître les différents termes techniques en rapport avec les systèmes téléphoniques et les différentes technologies impliquées. Ce texte est destiné aux responsables d’entreprises souhaitant mieux comprendre cette technologie. Si vous êtes un spécialiste de l’informatique, vous êtes sans doute déjà familier avec la plupart de ces termes.

Traditionnellement, les lignes téléphoniques étaient exclusivement fournies via le réseau public téléphonique commuté, connu dans la profession sous l’acronyme : PSTN.

Il s’agit du type de lignes téléphoniques avec lesquelles la plupart des clients d’entreprise sont familiers. Ces lignes téléphoniques étaient aussi le seul type de lignes téléphoniques disponibles pour le marché résidentiel jusqu’à la naissance du protocole VoIP aux alentours de 2004.

Le PSTN est bâti sur des signaux analogiques et utilise des protocoles validés par circuits pour les communications vocales. En termes profanes, cela signifie que chaque appel téléphonique circule le long de lignes téléphoniques en cuivre, en étant lié à l’équipement du fournisseur téléphonique.

Avec le PSTN, les appels téléphoniques circulent sur leur propre réseau, utilisé exclusivement pour les appels téléphoniques et la transmission de fax. Vous pouvez considérer le PSTN comme une version analogique de l’Internet ayant un rôle unique, celui de transmettre les appels téléphoniques.

Ces lignes téléphoniques traditionnelles ont certaines limites. Si vous devez par exemple ajouter des lignes, un technicien doit venir sur place et connecter physiquement une ligne téléphonique supplémentaire. Cette ligne téléphonique doit être connectée à votre système téléphonique (PBX) si votre entreprise en possède un. Cela nécessite en général l’intervention d’un autre technicien travaillant pour votre fournisseur de système téléphonique.

Une autre limite importante des lignes téléphoniques traditionnelles est que votre numéro de téléphone lui-même est lié à un emplacement géographique. Dans certains cas, si vous souhaitez relocaliser votre entreprise, votre numéro de téléphone d’origine peut ne pas être disponible dans le nouvel emplacement, et vous aurez à obtenir un nouveau numéro de téléphone et à faire suivre l’ancien numéro si possible.

Si les lignes téléphoniques traditionnelles étaient, et sont encore, une méthode fiable de transmission des appels téléphoniques, l’invention de l’Internet a rapidement affecté le secteur.

L’Internet est un réseau numérique et il est apparu rapidement que ce réseau pouvait facilement être aussi utilisé pour transmettre des appels téléphoniques.

Ceci a donné naissance au protocole VoIP. VoIP est l’abréviation des mots anglais : Voice over Internet Protocol (Protocole de voix sur Internet). Cette technologie est aussi connue sous d’autres noms : téléphone IP, téléphonie IP, téléphonie à grande bande passante, téléphonie Internet, etc. Le VoIP est le protocole numérique permettant aux entreprises de transmettre directement des appels téléphoniques via Internet, au lieu d’utiliser le PSTN.

Au départ, le VoIP était utilisé quasiment exclusivement pour transporter les appels téléphoniques vers les entreprises et les acheminer à un système téléphonique sur site (PBX) qui lui fournissait toutes les autres fonctionnalités.

Il s’agissait d’une importante amélioration puisqu’elle permettait aux entreprises de se relocaliser facilement sans perdre leur numéro de téléphone. Dans la plupart des cas, les lignes téléphoniques VoIP étaient connectées aux systèmes téléphoniques traditionnels existants ou aux systèmes téléphoniques VoIP sur site. Ces systèmes étaient, et sont encore, très dispendieux. Une installation typique, accompagnée de toutes les fonctionnalités, peut coûter de quelques milliers de dollars pour une PME à des centaines de milliers de dollars pour une grande entreprise.

Ces systèmes téléphoniques, aussi connus sous l’acronyme de PBX (Private Branch Exchange System, autocommutateur téléphonique privé) fournissaient toutes les fonctionnalités téléphoniques avec lesquelles vous êtes déjà probablement familier. Vous pouvez considérer ces systèmes téléphoniques comme des ordinateurs électroniques dédiés ayant un rôle unique : fournir les fonctionnalités d’un système téléphonique et transmettre les appels téléphoniques au sein d’une entreprise. La plupart des fournisseurs de systèmes téléphoniques IP utilisaient à cette époque leur propre protocole pour contrôler les appels téléphoniques, ce qui leur permettait de conserver le contrôle du marché PBX.

Les ingénieurs ont rapidement réalisé que les ordinateurs pouvaient être utilisés pour remplacer les systèmes téléphoniques dédiés (sur site). Puisque dépendre des anciens systèmes téléphoniques coûtait une fortune, pourquoi ne pas programmer un système téléphonique et le faire fonctionner sur des ordinateurs au lieu d’un équipement spécialisé coûteux ?

Des protocoles Open source (à code ouvert, disponibles gratuitement pour tous) ont été inventés exactement pour accomplir cet objectif.

Les protocoles SIP (Session Initiation Protocol, protocole d’initiation de session) et RTP (Real-time Transport Protocol, protocole de transport en temps réel), ont été inventés pour transmettre les appels téléphoniques et le contenu vocal ou sonore de ces appels via Internet ou tout autre réseau, sans avoir à se reposer sur des protocoles propriétaires.

Ces protocoles ont été adoptés en premier par les réseaux cellulaires avant de s’étendre rapidement aux systèmes téléphoniques.

Ces nouvelles technologies ont permis la création d’une nouvelle génération de systèmes téléphoniques à base logicielle, en général installés sur un ordinateur ou un serveur (un autre type d’ordinateur utilisé par les entreprises) sur site.

Comme les ordinateurs étaient relativement bon marché en comparaison des systèmes téléphoniques traditionnels, et pouvaient être utilisés pour d’autres activités que la gestion le système téléphonique professionnel, des économies importantes ont été réalisées par les propriétaires d’entreprises. Ils étaient tout à coup en mesure de construire un système téléphonique abordable et puissant avec un seul ordinateur et des logiciels. Un inconvénient de cette solution était que les entreprises avaient besoin de quelqu’un ayant une bonne compréhension des ordinateurs et des réseaux d’ordinateurs afin de prendre en charge ce type de solution.

C’était tout de même une excellente solution pour les grandes entreprises puisqu’elles avaient déjà des départements de spécialistes en informatique pouvant prendre en charge ces nouveaux systèmes téléphoniques. Les avantages n’étaient pas aussi évidents pour les petites entreprises ayant un accès limité à des spécialistes de l’informatique, puisque le plus souvent ils devaient demander l’aide d’une entreprise extérieure, augmentant ainsi leurs dépenses.

Il est important de bien comprendre que les téléphones IP dans ce type de système se connectent directement à un serveur (qui fournit toutes les fonctionnalités de système téléphonique) via le réseau informatique de l’entreprise aussi connu sous le nom de réseau local ou LAN. Ce réseau est très similaire à l’Internet mais est dédié à l’utilisation privée de l’entreprise.

Cela a conduit à la dernière innovation, sans doute la plus importante, la naissance des systèmes PBX hébergés.

Les fournisseurs de service téléphonique IP/VoIP géraient déjà leurs propres serveurs pour acheminer les lignes et les appels téléphoniques, et ils comprirent rapidement qu’ils pouvaient facilement installer (héberger en termes techniques) le logiciel du système téléphonique directement sur leurs propres serveurs. Ces serveurs sont en général situés dans des centres de données. Ceux-ci sont des bâtiments spécialisés où les serveurs peuvent être installés (hébergés) et facilement connectés à la colonne vertébrale de l’Internet et aux différents fournisseurs de lignes téléphoniques.

De cette manière, les téléphones IP d’une entreprise pouvaient se connecter directement aux serveurs du fournisseur VoIP. Les avantages étaient nombreux pour les propriétaires d’entreprise. Ils pouvaient à présent profiter de l’ensemble des fonctionnalités du système téléphonique sans même devoir acheter des serveurs ou des ordinateurs ! Cela permettait aussi aux petites entreprises de profiter des mêmes avantages auxquels les grandes entreprises étaient habituées puisque le fournisseur VoIP pouvait s’occuper de l’assistance technique, éliminant le besoin d’avoir recours aux services de spécialistes informatiques ou de réseaux.

Il y avait toutefois un bémol. Tous les systèmes PBX à logiciel open source furent au départ conçus pour être installés sur place et répondre aux besoins d’une seule entreprise.

Les fournisseurs VoIP pouvaient difficilement acheter un serveur pour chacun de leurs clients. C’est pour cette raison que la majorité des fournisseurs VoIP ont décidé de tirer parti de la virtualisation et du nuage (Cloud) pour résoudre ce dilemme et réaliser des économies importantes.

Au lieu d’utiliser de réels serveurs physiques pour chaque client, ils utilisèrent la virtualisation. Il s’agit d’une technologie qui crée des serveurs virtuels.

Ces serveurs virtuels sont des émulations logicielles de vrais serveurs. Un serveur virtuel est à la base un logiciel jouant le rôle d’un serveur, et il est lui-même installé sur un autre serveur physique (réel et non logiciel). Comme vous pouvez le constater, ce n’est pas simple, et il s’agit d’une solution beaucoup moins performante qu’une installation sur un vrai serveur physique dédié. La virtualisation est une excellente technologie pour beaucoup d’applications, mais nous croyons fermement que son utilisation sur les PBX hébergés est un mauvais choix technologique et affecte dramatiquement les performances.

Pour encore empirer les choses, beaucoup de fournisseurs VoIP installent ces serveurs virtuels avec des fournisseurs « nuagiques » (cloud). Un fournisseur « nuagique » est un type de centre de données fournissant des serveurs virtuels bon marché. Ces serveurs virtuels opèrent en général sur une autre couche logicielle qui est répartie sur plusieurs serveurs physiques. Ceci constitue l’étoffe du Nuage. Cela permet au fournisseur de Nuage de relocaliser facilement ces serveurs virtuels sur d’autres serveurs physiques en cas de pointes de trafic ou si certains serveurs sont surchargés de travail. Cela permet aux entreprises (dans ce cas les fournisseurs de VoIP) de « partager » des serveurs physiques avec d’autres et d’économiser sur leurs coûts d’hébergement de serveur.

Si cela semble compliqué, c’est parce que ça l’est !

Cela peut aussi potentiellement affecter énormément les performances et la qualité d’un appel téléphonique. Dans ce scénario, un appel doit traverser plusieurs niveaux de virtualisation et voyager sur un réseau ne se trouvant pas sous le contrôle du fournisseur VoIP. Cet appel peut donc être affecté par une multitude de facteurs externes qui sont complètement hors du contrôle du fournisseur VoIP qui est impuissant dans cette situation et incapable de les résoudre.

Nous avons décidé d’adopter une approche différente, ne compromettant pas les performances et la qualité des appels. Le système PBX hébergé d’AgileIP a été conçu spécialement pour fonctionner facilement sur des serveurs physiques dédiés éliminant le besoin d’avoir recours à la virtualisation. Nous sommes propriétaires de ces serveurs et nous contrôlons complètement le réseau sur lequel ils opèrent, garantissant une qualité et une fiabilité maximale des appels.

Cette plateforme spécialisée n’est qu’un des nombreux facteurs qui rendent notre offre unique.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter avec nous via notre formulaire de contact afin de prendre un rendez-vous, ou appelez-nous.

Besoin d’assistance ?

Nous offrons une consultation gratuite afin d’évaluer vos besoins et vous aider à faire un choix éclairé.

ADRESSE

6666 rue Saint-Urbain, Suite 315
Montréal QC H2S 3H1

HEURES DE TRAVAIL

Lundi-Vendredi 9:00 – 17:00
Weekend: Fermé